Cela fait quelques années que je souffre de vilaines cicatrices d’acné au niveau du visage. Et même si mon entourage ne m’a jamais fait de remarques, et qu’apparemment j’étais la seule à les voir, je le vivais mal. Comme quoi, quand vous avez un complexe, vous ne voyez plus que cela.

Ce blog étant consacré au bien-être, il m’est apparu important de partager avec vous mon expérience, car pour se sentir bien dans sa peau, il est tout de même plus agréable d’avoir une peau saine.

Alors, si tout comme moi, vous souffrez de problèmes de peau, cet article est fait pour vous.

On trouve toujours des subterfuges, mais ce n’est pas évident pour tout le monde. Pour ma part, je suis une fan inconditionnelle des soins pour la peau et du maquillage, et j’ai la chance de m’y connaître assez bien. Assez naturelle mais glamour de nature, j’arrivais probablement à les cacher avec mon sourire et mon rire constant (rires).

Ci-dessous, vous verrez la photo de ma peau avant le traitement. Alors, soit mes amis sont des petits coquins qui ne me disaient pas la vérité, soit je mettais ma peau très en valeur. Quoi qu’il en soit, pour moi, je le vivais assez mal.

C’est pourquoi, j’ai décidé de m’en débarrasser et de pratiquer une intervention au laser CO2. Et bien sûr, de partager avec vous mon expérience, qui je l’espère vous aidera.

QUELLES SONT LES DIFFERENTS TYPES DE CICATRICES D’ACNÉ

Quand on pense  » cicatrices d’acné « , on imagine tout de suite des grosses cicatrices en creux (aussi appelées cicatrices en pic à glaces), ce qui n’est pas mon cas. Quelques petites cicatrices font partie de cette catégorie, mais elles ne sont pas majoritaires. Cela dit, j’en ai quelques-unes de cette catégorie au niveau des pommettes.

Il existe, en effet, différentes sortes de cicatrices, et pour ma part, j’ai surtout des cicatrices déprimées à bords prononcés (cicatrices larges, rondes ou ovales, donnant l’impression de trous poinçonnés dans la peau. Elles peuvent être profondes ou superficielles) et des cicatrices hypertrophiques (ces cicatrices, qui sont moins courantes, sont le résultat d’une cicatrisation excessive, c’est-à-dire que trop de collagène s’accumule durant le processus de cicatrisation).

À l’origine, cette satanée acné, qui a duré assez tardivement dans mon cas ! J’ai subi 3 vilaines crises hormonales suite à des arrêts de ma pilule et de la reprise d’une nouvelle pilule qui ne me convenait pas.

J’ai aujourd’hui 28 ans, et ma dernière crise (la plus dévastatrice) s’est déroulée lorsque j’avais 24 ans.

Cette année là, je travaillais au journal Le Monde entourée de beaucoup de personnes sérieuses … et moi, j’avais des boutons (rires). Je n’ai aucune photo de cette période… car vous comprendrez que ce n’était pas ma période la plus glorieuse (selon moi). Mais croyez-moi… je m’en souviens très bien et ma peau aussi.

En résumé, voici ma peau avant l’intervention laser (ce ne sont pas les photos les plus objectives, je les ai prises dans la rue en marchant, oui… j’aurais pu faire mieux, je l’avoue. Mais, je vous ai fait un vrai zoom donc il n’y a pas plus représentatives comme photos). Vous pouvez constater le type de cicatrices que j’avais sur la peau.

Cela dit, et sans aucun chichi, mes cicatrices se voyaient suffisamment pour avoir recours au laser CO2.

Cicatrices acné, laser

APARTÉ

Petit aparté des plus importants. Comme j’ai fait ma séance de laser hier, je suis en semaine de cicatrisation, et je ne sais pas si je dois parler au présent ou au passé.

Étant très marquée et rouge par la puissance du laser, je n’ai aucune idée de ce qui m’attend en dessous des rougeurs.

Patience, j’en ai apparemment pour une dizaine de jours, je le saurai donc d’ici peu. Du moins à la fin de cet article, vous aurez quant à vous le résultat, puisque j’écris cet article jour après jour.

À savoir aussi : je vous conseille de débuter ce type de traitement en hiver. C’est l’idéal, car suite à l’intervention, vous ne devez pas exposer votre visage au soleil pendant au moins 4 mois.

RENSEIGNEZ-VOUS LE PLUS POSSIBLE

Cette intervention n’est pas anodine. Et il est impératif de bien se renseigner avant de se lancer dans cette aventure…

La solution la plus simple est de faire appel à ses connaissances. Y a-t-il quelqu’un qui connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un…

Pour ma part, personne ne pouvait me conseiller. La seule solution que j’ai trouvée, c’est de me renseigner via le Net. Et après quelques heures de navigation et de lecture, j’ai pris rendez-vous dans plusieurs cliniques.

J’ai entendu différents discours, et le choix n’était pas simple. Mais que faire sinon que de se laisser guider par son intuition. C’est donc ce que j’ai fait.

Croyant beaucoup à la bienveillance des médecins et des gens qui m’entourent, j’ai craqué sur la sympathie et la patience d’un des médecins de la clinique FOCH dans le 16e arrondissement de Paris.

Et si pour nous, c’est angoissant, là-bas, c’est leur routine… et vous avez l’impression d’être dans une usine. Mais le médecin que j’ai rencontré, était vraiment professionnel. Il n’a fait aucun forcing et m’a particulièrement bien expliqué la démarche. Il a pris son temps pour répondre à la multitude de questions que je me posais.

En résumé, il m’a proposé de traiter mes cicatrices à raison de 2 séances espacées d’un mois. Et il m’a suggéré, à suivre, un traitement à l’acide hyaluronique pour un rendu encore plus parfait.

Bon… je n’en suis pas encore là… J’avoue qu’à cet instant, j’étais plus préoccupée par la réussite de cette intervention. À mon âge, comme à tout âge d’ailleurs, une intervention sur le visage est toujours un peu préoccupante. J’étais donc plus guidée par la peur que par l’acide hyaluronique !

Mais, il a réussi à me convaincre. Le rendez-vous fut fixé au 15 novembre.

LE PRIX

Bien évidemment, c’est un élément important. Selon les centres ou les cliniques, les prix varient considérablement et peuvent attendre des montants aux alentours de 700 €.

Pour ma part, le prix de la séance est de 285 €, un tarif tout de même plus raisonnable que certains qui sont complètement abusifs.

LE TRAITEMENT LE JOUR J

Le rendez-vous était fixé à 16 heures, et je ne vous cache pas que même si vous avez tout de même beaucoup de choses à faire dans la journée, votre esprit est focalisé sur le rendez-vous.

Le stress est monté progressivement. Et à juste avant de partir, ce n’est plus ma tête qui me guidait, mais mes jambes… qui disons-le étaient quelque peu vacillantes.

Heureusement, le médecin ne m’a pas fait trop attendre dans la salle d’attente.

Et voilà, c’est parti… !

Une fois installée dans la salle de soins, je lui ai demandé s’il pouvait tester le laser sur ma main pour que je puisse évaluer la douleur. Sa réponse fut sans appel : non… sinon je risquais d’être marquée. Pas très rassurant…

Voici à quoi ressemble l’appareil :

CO2 Fractional Laser

 

Petite précision dont je ne vous ai pas parlé mais qui a tout de même son importance… Il est possible d’appliquer une crème anesthésiante (EMLA). Mais les écoles, à ce sujet, divergent. Certains médecins pensent qu’elle atténue les effets du laser. Mon médecin en faisant partie…, j’ai donc opté pour une intervention sans anesthésie.

Puis, le médecin m’a demandé d’entourer, avec un crayon blanc de maquillage, les zones de mon visage qui me dérangeaient le plus. Son objectif est d’appliquer le laser à l’ensemble des zones que je définissais.

J’ai alors dessiné des cercles sur le visage (je ressemblais à une sorte d’animal un peu fantastique).

Une fois, ces zones délimitées, et il m’a dit : « nous sommes partis pour le laser ».

J’appréhendais beaucoup la douleur. En effet, j’avais lu de multiples avis inquiétants sur des forums…

Alors soyons clair… Sur une échelle de 1 à 10, je mets tout de même un bon 7 pour la douleur ressentie. À tel point que j’avais des petites larmes qui coulaient.

Sachez que l’intervention ne dure que 7 minutes par joue. 7 longues minutes… sans crème anesthésiante !

Mais le pire finalement, ce n’est pas la douleur… c’est l’odeur de cochon grillé qui émane assez rapidement de votre visage et qui se répand dans la salle.

14 minutes se sont ainsi écoulées ! Et je suis repartie avec de belles compresses sur les joues sur lesquelles j’ai appliqué une crème apaisante.

Heureusement que je n’habite pas loin… Car j’étais tout de même très  » repérable « .

C’est pourquoi… avant le traitement…

Vous devez penser à tout ce dont vous avez besoin. Car inutile de vous préciser qu’une fois la séance passée, vous ne pouvez plus vraiment vous déplacer.

En effet, compte tenu de l’agressivité du traitement, la peau est  » brûlée  » une bonne dizaine de jours. Il est d’ailleurs conseillé d’attendre que les croutes tombent pour remettre un pied dehors.

Bon, on ne va pas se mentir ce traitement vous demande d’avoir quelques jours devant vous.

Donc, il faut anticiper cette période. Pour ma part, j’ai prévu la rédaction de quelques articles, de lire et de regarder des films. Je vais également essayer de travailler à distance avec mes patients, et commencer à préparer mes nouveaux ateliers bien-être. Mais pour une hyper active comme moi, ça va être très long ! Ce qu’il me manquera le plus, c’est évidemment le sport, même si je pense bien en faire à la maison.

Mais surtout, avant le traitement, il est indispensable de se procurer l’intégralité des crèmes dont vous aurez besoin après l’intervention. Voici celles que j’ai achetées.

Cicatrices acné, laser

 

LES SUITES DU TRAITEMENT

Jour 1 

Le pire. J’ai vraiment mal dormi, car la peau me brûlait et je sentais les sensations de picotements et de chaleur jusque dans mon sommeil. En termes de résultats, ce n’est pas vraiment très glamour, je vous laisse apprécier l’état de ma joue sur la photo ci-dessous.

C’est très rouge et ça peut saigner par moment, et surtout c’est sur une surface beaucoup grande que celle que j’avais dessinée sur mes joues.

Lors des premières 24 heures, j’ai mis de la crème CICABIO de Bioderma tout au long de la journée. Il fallait impérativement que la sensation de grosses brûlures s’estompe. Car croyez-moi, c’était plutôt très désagréable.

Cicatrices acné, laser

Jour 2 

C’est un peu mieux. Je ne ressens plus la sensation de brûlures, mais cette fois, je ressens des tiraillements. Je sens que ma peau est très sèche. D’ailleurs elle craquelle légèrement. Les rougeurs se transforment en croûtes.

Mon médecin m’a préconisé de ne pas mettre de crèmes en tous genres les 3 premiers jours (après la phase des premières 24 h où j’avais le droit de mettre une crème apaisante). En effet, il m’a expliqué qu’il valait mieux laisser la peau faire son travail naturel : la création de croûtes.

Une fois que celles-ci seront tombées, je pourrai alors utiliser de la Cicalfate d’Avène ou du Cicaplast de la Roche Posay.

Sur certains autres blogs, je vois que des jeunes femmes, qui ont eu recours à la même intervention que moi, ont quant à elles mis de la crème grasse dès les premiers jours… En fait, je ne sais pas trop quoi faire. J’ai décidé d’écouter mon médecin, en tout cas pour cette première séance. J’aviserai lors de ma deuxième séance, si nécessaire.

Jour 3 

Je décide de ne pas toucher à ma peau encore pour cette journée. Elle tiraille un peu et me joue des tours, mais je sens que les croûtes se forment naturellement. La peau est magique, elle peut réussir à se reconstituer seule.

Je vais donc attendre que les croûtes tombent d’elles-mêmes avant de me badigeonner de Cicalfate. Et à ce moment-là, ce sera des couches épaisses durant toute la journée et toute la nuit.

Je compte alterner de la Vaseline en couche pour éviter que des marques restent, par la suite, sur le visage et de la crème Cicalfate d’Avène pour que ma peau cicatrise plus vite.

Une fois que mon tube de Cicalfate sera fini (c’est un vieux tube), je passerai à la crème Cicaplast toujours en couche.

Je tiens également à préciser qu’une autre crème assez fantastique existe. Mon médecin ne l’a pas évoquée, c’est FLAMIGEL. Elle semble géniale pour cicatriser dans les débuts, avant même que les croûtes ne se forment.

Pour ma part, je l’ai mise une fois les croûtes tombées, mais lors de la 2eme séance, je la mettrai avant. Résultat de recherche d'images pour "flamigel creme"

Jour 4

Peu de différence avec hier. Il me reste encore de nombreuses croûtes, mais j’arrive à percevoir ma peau qui a la couleur d’une fraise TAGADA, photo à l’appui…

Je commence à devenir très impatiente !!! J’aimerais sortir de chez moi.

Cicatrices acné, laser

Me voici au 7e jour…

Voici à quoi ressemble ma peau, aujourd’hui. C’est certes encore très rouge, mais nettement mieux. Je peux même me maquiller, et c’est particulièrement appréciable, car ça y est, je sors !!!

Cicatrices acné, laser

Heureusement que je ne dois pas attendre la fin des rougeurs, car apparemment ma peau restera rouge et dans cet état durant encore 10 jours.

Je vous mets ici ma peau maquillée, vous pouvez constater tout de même que de nombreuses cicatrices ont disparu (à savoir qu’avant mes cicatrices se voyaient même lorsque j’étais maquillée). J’étais d’ailleurs maquillée sur la première photo.

Cicatrices acné, laser

Cicatrices acné, laser

Mais selon la luminosité, je perçois tout de même que toutes les cicatrices n’ont pas disparu, raison pour laquelle la 2ème séance sera très utile.

CONCLUSION

Traiter des cicatrices liées à l’acné par un laser CO2, est un  » soin  » agressif qu’il ne faut pas prendre à la légère. Ce n’est pas un soin de confort que l’on décide de faire pour resserrer les pores, par exemple. D’autant qu’ils finiront par se dilater à nouveau… Vous risquez par ailleurs, d’abimer prématurément votre peau, et de constater l’apparition de taches.

Il ne faut envisager ce traitement que si vous souffrez à la fois physiquement et psychologiquement de cicatrices en tout genre, voire de marques prononcées.

Au moment où je vous écris, je suis à mon onzième jour, et les rougeurs s’estompent petit à petit, mais sont encore bien présentes sans maquillage. J’ai pris mon rendez-vous pour la seconde séance, et la jeune femme de l’accueil m’a dit  » j’espère que l’intégralité des rougeurs seront parties d’ici là « . Ce qui prouve que pour certaines personnes, les rougeurs mettent un peu plus de temps à disparaître que d’autres personnes.

En tout cas, les résultats sont là ! Désormais, il n’y a plus qu’à croiser les doigts !!! 

 

 

 

 

Feedback

41 thoughts on “Mon expérience du traitement des cicatrices d’acné par laser CO2

  1. Bonjour,
    Merci pour ton expérience.
    Es-tu satisfaite aujourd’hui des résultats ?
    Pour ma part je n’ai eu aucun résultat et je suis encore un peu rouge après plus de 2 mois je suis assez perplexe, j’hésite à le refaire mais chez un autre médecin car je veux vraiment que cela parte… C’est désespérant !
    Merci d’avance pour ta réponse

    • Bonjour,
      Ecoute, pour ma part je suis à 3 mois et demi post traitement et j’ai encore de nombreuses marques rouges. La peau est encore enflammée en dessous, et du coup je reste marquée.
      Il y a des améliorations depuis quelques semaines après que j’ai appliqué une crème dermatologique de pigmentante, mais ce n’est pas encore ça…
      Je ne vois pas tous les effets que ça a eu sur les cicatrices car les tâches pigmentaires dues à la brûlure du laser sont encore bien présentes et cachent les effets du laser.
      Apparemment cela mettrait 6 mois avant que nous voyons les résultats définitifs sur les cicatrices d’acné.
      Je pense faire un microneedling l’hiver prochain.

  2. Hello,
    I thank you for your nice compliment.

  3. Thank youuuuuu

  4. Merci pour ton témoignage , j’ai moi même fait le laser c02 il y a un mois et je l’avais déjà fais il y a quelques années et j’avais fais pas mal de séance . Le laser ne sera jamais une solution pour exterminer toutes les cicatrices d’acnés elles finissent toujours par revenir et ne disparaissent pas sur le’ long terme , de plus je trouve qu’il y a beaucoup de contraintes par la suite pour peu de résultat . Il n’y a pas encore de miracle je trouve pour éradiquer les cicatrices d’acnés . Sans oublier les effets secondaire aujourd’hui je me retrouve avec des tâches pigmentaires sur mon visage , un teint non homogène , donc finalement à choisir je préférais mon teint homogène sans taches et mes quelsques cicatrices . Je trouves que les taches pigmentaires c’est bien pire . Réfléchissez bien les filles avant de vous lancer dans ça , je trouve que les dermatologues ne sont pas assez vigilante sur le rebon pigmentaire qui n’est pas des moindres .

    • Merci Delphine pour ce retour:) Je vais justement faire un article sur la suite du laser pour avertir les jeunes femmes.

    • Bonjour,
      J’ai fais une séances demain laser fractionner il y a un mois pour deux petites taches brunes à là lèvres supérieur je le retrouve avec 2 grosse taches brunes pire qu’avant je suis très inquiète pouvez vous me donner des témoignages ou conseils svp .

    • Bonjour,
      J’ai fais une séances demain laser fractionner il y a un mois pour deux petites taches brunes à là lèvres supérieur je le retrouve avec 2 grosse taches brunes pire qu’avant je suis très inquiète pouvez vous me donner des témoignages ou conseils svp .

      • Bonjour,
        En effet le laser, c’est un peu comme au loto, c’est votre chance et vous.
        Je suis navrée pour vos tâches, elles partiront pour sur avec le temps.
        Après avoir fait un laser YAG en 2018, je me suis aussi retrouvée avec de vilaines tâches rouges (brûlures) durant près d’un an.
        Ma peau en est ressortie très sensibilisée. Après un an et demi, elle est encore sensible.
        A ce jour, je fais du microneedling lorsque j’ai des marques.
        Le laser, je n’y crois plus trop.
        Ne vous en faites pas, tout va revenir à la normale.

        • J’ai les pores très dilatés (des creux)(cicatrices d’acné)
          J’ai fait deux séances du laser CO2 et une séance de peeling
          Es-ce que vous me conseiller de continuer de faire le laser ou d’arrêter ?
          Je veux avoir les méfaits du laser (es ce que ça peut causer le cancer du peau ?)
          Et ce quoi la solution pour ma cas ?
          Merci de me répondre

          • Bonjour Amel,
            Je pense que personne ne réagit de la même façon au laser.
            Chaque personne partagera une expérience différente ici.
            Pour ma part, avec du recul, et un an et demi après l’écriture de cet article, je me rends compte que ce fût vraiment trop fort pour moi.
            A choisir, je ne le referai pas parce que ça m’a tout de même laissé des petites tâches ombrées.
            Belle journée à vous,
            Charlotte

  5. Bonjour,
    Je trouve votre article très intéressant. Justement je cherchais des témoignages car j’aimerais faire également des séances de laser pour traiter les cicatrices d’acné. J’ai comme vous les cicatrices en creux, des petits trous dans la peau plus ou moins gros mais donnant un peu de relief et cela me dérange beaucoup. Mon entourage dit ne pas’ les voir mais comme vous j’en souffre et je les vois devant le miroir . J’aimerais savoir si maintenant vos rougeurs du laser sont définitivement parties ? Est ce que les cicatrices qui vous dérangeaient sont parties ? Au bout de combien de temps? Et avez vous fait des séances l’hiver ? Avec de la crème solaire ? J’espere que Vous pourrez m’eclairer Sur ce sujet. Merci encore et merci d’avance.

    • Bonjour Victoria,
      Je prends le temps de vous répondre aujourd’hui 🙂
      J’ai en effet fait une seule séance le 15 novembre dernier alors que j’étais censée en faire 2 en tout.
      Il s’avère que ma première séance a déjà bien abimé ma peau et je ne me voyais pas faire une deuxième séance 3 semaines plus tard. Cela aurait été une catastrophe.
      Les tâches pigmentaires de la 1 ere séance sont encore présentes 7 mois après et partent peu à peu avec le temps grâce à l’hydratation, l’aloe Vera, les masques hydratants, les massages du visage avec des huiles comme l’huile de Macadamia ou de Camomille … mais je dois faire très attention au soleil encore.
      C’est de la 50 en protection pour moi tous les jours, même quand le soleil n’est pas présent.
      En l’occurence maintenant que les tâches pigmentaires disparaissent, je prends conscience ce que ma peau en dessous est bien plus saine.
      Les cicatrices en creux sont moins visibles.Je suis plutôt satisfaite. Sauf que pour une satisfaction pleine j’aurais du faire 2 séances.
      Je ne m’attarderai pas à une deuxième séance, je vais faire du microneedling cet hiver.
      Maintenant le laser reste une méthode très rude, peut-être que de commencer par du microneedling c’est un peu mieux.
      Essayez de faire une séance puis 2/3.
      Belle journée à vous,
      Charlotte

      • Bonjour, j’hésitait déjà à faire cette intervention, mais là ton expérience m’a refroidi. Je me rends compte à quelle point c’est une technique agressive.
        Es ce que le médecin t’a parlé de la technique « Vénus viva » ? apparemment c’est plus efficace que le microneedling mais moins que le laser fractionné, et moins agressif aussi.

        • Bonjour Asma,
          Non le médecin ne m’a pas parlé de cette technique, il était assez buté sur l’idée de me faire du laser.
          Il vendait aussi un peu son matériel…
          A ce jour j’ai quand même du mal avec toutes ces méthodes, je ne vais pas te mentir.
          Je laisse ma peau respirer au calme. D’autant plus que le surplus du soleil du moment l’abime déjà assez.
          Je pensais à faire 2/3 séances de microneedling pour parfaire le travail du laser cet hiver. Mais je vais réfléchir en amont.
          Je suis déjà tellement contente que les tâches sur mes joues soient parties :):)

  6. Bonjour,

    Merci pour ton article, ça aide beaucoup et ça refroidi aussi ! (appréhension de la douleur!)
    Est-ce que d’autres personnes auraient vécu la même intervention mais avec application de la crème anesthésiante ? Cela change-t-il beaucoup au niveau de la douleur ?

    Cindy

    • Bonjour Cindy,

      En effet il est possible de mettre une crème anesthésiante et cela fera bien moins mal.
      Je débute une cure de microneedling de mon côté (si on peut appeler cela avec « cure ») à la rentrée.
      Je ferai probablement un article dessus. Il me reste encore quelques cicatrices que je souhaite faire disparaitre.
      Bien à vous,
      Charlotte

  7. Bonjour Charlotte,

    Merci pour ton témoignage très complet et très instructif 🙂

    Pour ma part, je trouve le résultat quand même assez impressionnant, notamment sur ta joue droite, même si on ne voit pas tout avec les photos.

    Je me permets de te contacter car je souhaiterais avoir le nom du dermatologue qui a effectué ton traitement et confirmer qu’il s’agit bien de la clinique suivante : https://www.laserfoch.com ?

    En effet, j’ai une cicatrice d’appendicite que je trouve très moche et je souhaiterais la traiter au laser, mais que cela soit efficace.

    Merci beaucoup et bonne journée

    • Bonjour Anna,
      Alors oui c’est bien cette clinique, qui dans l’absolu est bonne, c’est juste que ma peau n’a pas supporté le traitement. J’ai une peau très très fine et sur le visage c’est un peu quitte ou double.
      En l’occurence, c’est vrai qu’avec du recul, je trouve ma peau plus belle et plus harmonieuse. Il fallait que je sois juste patiente.
      J’ai aussi débuté le microneedling qui est pas mal pour le visage. Je recommande!! Je vais faire un article dessus.
      Pour ta cicatrice, je ne serai trop te conseiller, c’est encore autre chose, mais ils seront te dire.
      Après, je te conseille de demander conseil à un dermatologue. Il y a Eva Guigné dans le 8 eme qui est une bonne dermatologue.
      Tu peux me suivre sur @yoursmilefr sur Instagram je donne souvent des conseils beauté :):)
      Je teste beaucoup de choses aussi:)
      Belle journée !!!!

  8. Bonjour et merci pour cet article,
    Pour ma part je l’ai fais dans un cabinet en Suisse vu que j’habite à côté de Genève.
    Je l’ai fait lundi et j’ai hâte d’etre Mercredi prochain car apparement la peau redeviens normal à ce moment là.
    Moi les zones à traités étaient moins importantes que les tiennes ( pleins de petites cicatrices d’acnés Et de l’autre Côté j’avais une tache brune assez importante).
    Pour celles qui sont intéressées je pourrais vous donner Des nouvelles là semaines prochaine

  9. Salut,
    Alors moi jsuis un mec c’est pas très habituel je sais, toutefois j’ai aussi souffert d’acné un peu suffisant pour me laisser quelques creux , c’était dur car les voir faisait référence à une mauvaise période . J’ai aussi malheureusement subit une agression il y a 5 mois qui m’a valu une cicatrice chirurgicale une vraie balafre la même que Albator par chance elle blanchit déjà bien et est plutôt fine . Bref j’ai trouvé le remède après moult et moult recherche pour ne pas prendre de risque , j’ai mûrement réfléchi j’ai exploré TOUTES les pistes et il m’a paru évident , au vu des résultats , des retours d’expériences que le MICRONEEDLING est à ce jour le moins coûteux, moins risqué, et surtout le plus efficace sur les cicatrices même chirurgicales . J’ai fait ma 2eme séance il y a 2 semaines , les résultats sont rapides souvent dès la deuxième semaine ou le mois qui suit puis plus temps passe plus ça s’améliorera parfois les rougeurs peuvent persister au delà d’1 semaine à cause de la profondeur des aiguilles mais sinon c’est top . Un moment dans les premiers jours la peau va se relâcher un peu ou bien une cicatrice ou une zone va rester un peu rouge et ressortir un peu mais c’est pour mieux disparaître puisque le taux de collagène, de réparation va être booster puissance 1000 pendant des semaines ce qui n’empêche pas de refaire d’autres séances qui améliorera encore plus etc …etc… Il est conseillé de faire entre 3 à 6 séances . En France malheureusement nous ne sommes pas au point sur cette technique par rapport aux état unis ou les techniques sont bien avancés donc pour trouver même sur Paris où j’habite il faut bien chercher et surtout ne pas aller dans une clinique où le MICRONEEDLING n’est utilisé que pour une clientèle qui souhaite rajeunir donc la personne n’aura aucune expérience pour traiter les cicatrices . Ceux qui traitent les cicatrices par MICRONEEDLING sont rares , j’ai trouvé qu’une seule clinique à Paris toute petite mais très avancé techniquement un peu à l’américaine donc une vraie séance quand tu ressorts t’es rougeoyant même sanguinolent lol

    • Merci beaucoup pour ce retour !!! Des photos avant/après serait génial.
      De mon côté, je fais ma 4eme séance le 20 novembre et je vais aller jusqu’à 6 séances en tout, puis une séance par an pour parfaire la peau.
      En effet cette méthode commence à très bien marcher.

      • Salut
        Je n’ai pas de photos avant/après , mais je vais essayer de prendre tel que c’est actuellement pour les prochaines séances et montrer l’évolution .
        Et toi quels résultats concrets ça a donné ? Au bout de combien de temps après une séance ? Et au bout de quelle séance as tu vu des résultats flagrants ?

        • Bonjour,

          J aurai voulu savoir ou avez vous fait du Microneedling et jusqu’à quelle profondeur de peau vous l’avez fait. Est ce que ça diminue la profondeur de vos cicatrices d’acné ? Vous cicatrisez au bout de combien de temps ?

          Merci

          • Bonjour,
            Je le fais à domicile sur Paris avec Johanna : 07 68 50 20 68.
            Elle est géniale.
            Vous pouvez la joindre par message de ma part. Son Instagram c’est @belleàsafaçon.
            Mon Instagram c’est @yoursmilefr si vous souhaitez me suivre. Je donne pas mal de conseils sur tous ces sujets.
            Belle journée,
            Charlotte

      • Hello Alex ,

        Pouvez vous m’indiquer la clinique a Paris qui vous a pratiqué le microneedling svp .. Je souffre acnes sévère et étant brune le laser fractionné ma été clairement refusée par risque de brûlures et srtt cicatrices dhypermigmentation !

        • Bonjour,
          Il faut faire attention au microneedling avec l’acné encore en cours.
          Cela peut profondément abimer votre peau.
          J’ai le contact d’une jeune femme incroyable qui vient faire des microneedling à domicile sur Paris, en l’occurrence, je ne pense pas qu’elle sera d’accord de pratiquer cela sur une peau avec de l’acné enflammée.
          Johana : 07 68 50 20 68
          Très belle journée,
          Charlotte

        • Bonjour Lea,

          J aurai voulu savoir si c’est bien a cause de votre phototype que le laser fractionné vous a été refusé ? Quel phototype avez vous ? Pourquoi ne vous a ton pas proposé du laser fractionné non ablatif ? Et quel médecin vous a refusé le laser fractionné ? Vos cicatrices sont elles creuses ?

          Merci

    • Bonjour Alex,
      Je me permets de répondre à ton message aujourd’hui car de nombreuses femmes souhaiteraient avoir le nom de la clinique dans laquelle tu as effectué le microneedling s’il te plait ?
      merci beaucoup,
      Très belle journée,
      Charlotte vallet

    • Pour ma part j’ai fait 6 séances de micro needling sans obtenir de résultat probant, je suis donc passée au laser. Je l’ai fait hier donc impossible de me prononcer encore, à part vous dire que je suinte et que ça tiraille. Je reviendrai commenter d’ici quelques temps pour vous informer quant à l’évolution de ma peau.
      Tant mieux si le micro-needling fonctionne sur vous, pour ma part, j’ai des cicatrices en pic à glace donc seul le laser est efficace. Mais je ne peux pas nier que c’est une intervention lourde et pesante.

  10. Hello Charlotte

    Merci bcp pour ce partage d’expérience ! Je souffre bcp psychologiquement de mes nombreuses cicatrices sur les joues. Je dirais que la majorité sont pigmentées et ça fait plein de petits points / tâches foncés. Heureusement que le maquillage existe hahah. Ceci dit elles se voient quand même à travers :(. Tout ça pour dire que je suis vraiment emballée par la technique du micro needling. Du coup j’aimerais savoir est-ce que tu peux te permettre d’aller au travail après une séance ? Ce n’est pas trop voyant ? Et dans quelle clinique tu effectues les séances ?

    Merci beaucoup 🙂

    • Bonjour Rose,
      Je te réponds maintenant, mais tu peux aussi me suivre sur instagram sur la page @yoursmilefr pour communiquer.
      Alors je le fais chez moi à domicile, c’est une jeune femme incroyable qui me le fait. Tarif 95 euros.
      Elle se déplace surtout sur l’ouest parisien : Johanna: 07 68 50 20 68
      Belle journée,
      Charlotte

      • Bonjour,
        Avez vous fait du laser CO2 ou laser CO2 dit fractionné,?, Le laser CO2 fractionné fait des micros points d’impacts de multiples faisceaux plus petits, régulièrement espacés de façon à laisser des intervalles de peau saine, la cicatrisation est donc plus rapide.
        Je dois d ici 2 mois faire ce type de laser dit fractionné, car les suites sont moins lourdes mais à lire les pbs que vous avez rencontrés pendant plusieurs mois, car vous dites être encore marquée, donne à réfléchir, d autant plus que les suite sont censées être moins lourdes qu avec le laser co2 classique.
        D ou ma question, avez vous fait un
        Laser co2 normal ou CO2 fractionné ?
        Par avance merci

        u. laissant la peau saine

        • Bonjour Isabelle,
          Il s’agit d’un laser YAG, et non pas CO2.
          Erreur de ma part.
          En effet le CO2 moins de complications je pense,
          Belle soirée,
          Charlotte

  11. Bonjour et merci pour ce super blog ,je suis un lecteur régulier depuis de nombreuses semaines,et j´apprécie la qualité des articles,pour moi, ce qui a bien fonctionné c´est cette méthode je me permets de la poster ici http://bit.ly/2qXooKp car elle aide des milliers de personnes au quotidien
    merci et á bientôt sur d´autres articles

  12. You wrote a few great articles in 2019. I look forward to learning much more great articles via you this coming year.

  13. je suis très reconnaissant de venir à travers cet article, je voudrais partager mon témoignage avec tout le monde. Mon nom est julius blunts ,. Après 6 ans de mariage, ma femme m’a quitté pour un autre homme, ce qui a provoqué de la frustration. J’ai tout fait pour la récupérer, mais rien n’a été fait, jusqu’à ce qu’un vieil ami me parle du prêtre amoureux sur Internet qui l’a aidé à résoudre un problème similaire. Au début, j’en doutais, mais j’ai décidé de l’essayer. et j’ai contacté (lovetemple0001@gmail.com. Il a aidé ma femme à revenir et dans les 78 heures, ma femme est revenue à la maison. Je ne peux pas m’empêcher de remercier le prêtre. Contactez cette grande réconciliation sur l’un de vos problèmes, il est en mesure de fournir une solution durable à tous vos problèmes: whatsapp +17692085860

  14. je suis très reconnaissant d’avoir rencontré cet article, je voudrais partager mon témoignage avec tout le monde. Mon nom est julius blunts ,. Après 6 ans de mariage, ma femme m’a quitté pour un autre homme, ce qui a provoqué de la frustration. J’ai tout fait pour la récupérer, mais rien n’a été fait, jusqu’à ce qu’un vieil ami me parle du prêtre amoureux sur Internet qui l’a aidé à résoudre un problème similaire. Au début, j’en doutais, mais j’ai décidé de l’essayer. et j’ai contacté (lovetemple0001@gmail.com. Il a aidé ma femme à revenir et dans les 48 heures, ma femme est revenue à la maison. Je ne peux pas m’empêcher de remercier le prêtre. Contactez cette grande réconciliation pour tous vos problèmes, il est en mesure de fournir une solution durable à tous vos problèmes: whatsapp + 17692085860

Leave a Reply