Pensées positives

On se demande parfois comment certains font pour être toujours heureux. Ces gens-là n’ont-ils aucun problème ? Aucune situation compliquée à gérer ? Aucun stress ? Peut-être n’est-ce qu’une façade ou peut-être voient-ils le verre à moitié plein. Le point positif, c’est que je fais partie de ces gens-là. J’expérimente le pouvoir de la pensée positive. Cette année, notre résolution numéro 1 est d’être plus positif !

La pensée positive, qu’est-ce que c’est ?

La pensée positive est le fait de toujours voir la vie du bon côté. Mon client a annulé un rendez-vous à la dernière minute ? Ça tombe bien, j’avais un coup de fil urgent à passer. Je n’ai pas décroché le poste que j’espérais ? Ce n’est pas grave, il n’était pas fait pour moi, je trouverai mieux ailleurs. Vous l’aurez compris, penser positivement, c’est relativiser. Et relativiser, c’est tendre à être heureux en se dénouant des idées et émotions négatives. On ne pense pas à la douleur ou aux conséquences négatives, on imagine plutôt les avantages de cette situation et ce qui viendra après. De toute façon, “c’est fait, c’est fait”.

La pensée positive est étroitement liée à la célèbre méthode Coué. Coué explique que nous pouvons nous autosuggérer des messages positifs comme “je suis heureux”, “je me sens bien” en nous les répétant plusieurs fois pour que nous les intégrions et y croyions. 20 fois par jour d’après lui, mieux vaut ne pas faire ça en public… Pour les adeptes de développement personnel, cela peut faire penser à “Réfléchissez et devenez riche” de Napoleon Hill, ou même aux principes de la PNL.

 

Pensées positives

Comment je fais pour pratiquer la pensée positive ?

Le plus facile pour commencer est de supprimer les sources de négativité autour de nous.

  • S’éloigner des personnes négatives,qui nous envoient des mauvaises ondes ou ne font que se plaindre. Si vous ne pouvez pas vous en éloignez, apprenez à ne plus les écouter quand elles agissent de la sorte car elles vous polluent l’esprit.
  • Éviter les informations télévisées dès le matinqui nous balancent tout un tas d’idées et d’émotions néfastes et nous rendent tristes. Si vous tenez à suivre l’actualité, certaines chaînes d’actualité comme Freshr n’envoient que de l’information positive et intéressante.

Ensuite vous pouvez vous entrainer à supprimer la négativité qui vient de vous pour chaque situation :

  1. Je prends conscience de ma négativité:  “Ok, là je suis négatif parce que j’ai renversé mon café sur mon pantalon à 8h du matin. Je veux changer d’état car ça ne m’aide pas du tout d’être négatif.”
  2. J’accepte la situation“Ce n’est pas grave de toute façon, il y a pire comme situation. Ce n’est que du café et je ne suis pas encore en retard pour aller au travail.  Peut-être que c’est mieux comme ça et de toute façon, c’est fait.”
  3. Je relativise en me faisant une petite liste des aspects positifs de la situation et en pensant aux solutions: “Et puis au moins je boirai moins de café ce matin et je mettrai un pantalon qui va mieux avec ma chemise. En plus, j’apprends à positiver et à relativiser, génial !” Au fur et à mesure, cette liste d’aspects positifs se dressera seule dans votre tête, deviendra inconsciente et la liste de vos problèmes diminuera considérablement.

Votre cerveau reçoit cette vague d’idées positives qui va agir de manière bénéfique sur votre humeur.

Ensuite, à tout moment de la journée, vous pouvez être à l’écoute des belles choses qui vous entourent. Un rayon de soleil, une bonne odeur ou même un chant d’oiseau. Ces petites choses sont simples mais tellement belles quand elles prennent le temps d’être admirées, senties, entendues.

Pensées positives

Comment je passe d’un état négatif à un état positif en 10 secondes ? 

  • On l’a dit, ressasser le négatif influe fortement sur notre moral. Un exercice simple et très efficace consiste à sourire. Sourireenvoie une information au cerveau “je suis heureux” ce qui peut alors changer instantanément votre état. Vous pouvez même faire le test inverse en faisant la grimace. Parfois c’est impressionnant !
  • Penser à quelque chose d’agréable. Si vous vivez quelque chose de difficile émotionnellement, que vous êtes énervé, anxieux, stressé, angoissé… essayez de penser à un moment heureux et de le visualiser. Imaginez la scène, ce que vous voyez, sentez, ressentez. Quelques secondes de ce souvenir heureux peuvent radicalement changer votre état.

La positivité, c’est comme un muscle, comme des graines à planter. Pour devenir positif, il faut s’entrainer !

Un autre point important est d’avoir confiance en l’avenir. Certaines personnes n’arrivent pas à positiver car elles ont peur du futur. Que se passera t-il dans 10 ans ? Vais-je réussir ma vie ? Avoir des idées positives vous permettra d’attirer à vous des événements positifs et vous aidera à réussir et donc à avoir confiance, et avoir confiance vous aidera à réussir et à penser positivement. C’est un cercle vertueux !

La pensée positive nous fait vivre plus longtemps

Le stress chronique, sur le long-terme, perturbe l’immunité, la défense contre les virus et provoque l’inflammation. Il nous rend donc plus fragile. De même que ressasser ses problèmes peut nous ruiner la santé, rechercher des émotions positives peut la renforcer. Il a en effet été prouvé que les optimistes vivent plus longtemps et en meilleure santé. Le sociologue néerlandais Ruut Veenhoven estime également que les personnes les plus satisfaites vivent 7 à 10 ans de plus que les moins satisfaites, d’après son analyse d’une trentaine d’études convergentes.

La pensée positive améliorerait aussi notre moral, nos performances et notre réussite. Penser positivement c’est améliorer sa confiance en soi et se persuader qu’on peut le faire.

Aucune étude scientifique n’a été réalisée pour les maladies chroniques jusque-là. En revanche, Norman Cousins, un journaliste américain et auteur, explique que sa cure à base de films comiques, de beaucoup de vitamines C et de pensée positive l’a sorti de sa maladie que les médecins disaient incurable.

La loi de l’attraction : comment attirer des événements positifs ?

Ce qui est amusant, c’est que les gens heureux et positifs ont souvent de la chance et ils ont souvent ce qu’ils veulent, comme si l’Univers conspirait à réaliser leur désir… (#PauloCoelho). Si cette idée est connue pour son côté philosophique, elle a également été expliquée par Rhonda Byrne. L’auteure australienne estime que la pensée a quelque chose de magnétique et envoie une sorte de fréquence à l’univers. Chacun d’entre nous pourrait être, avoir et faire ce qu’il veut grâce à la loi d’attraction et à la pensée positive.  Cette loi part du principe que l’Univers tout entier ainsi que nos pensées et certitudes sont constitués d’énergie et émettent des fréquences dont les vibrations attireraient à nous les expériences et les gens qui reflètent notre état d’esprit. Les théories de physiques quantiques prouverait aussi scientifiquement que cette loi existe et fonctionne.

Ainsi, les émotions négatives comme la colère créeraient de mauvaises vibrations, ce qui attireraient de mauvaises expériences et rencontres alors, qu’à l’inverse, les émotions positives comme l’amour attireraient des expériences et rencontres positives.  Être positif, c’est alors attirer vers soi des choses positives et finalement, se créer un monde à son image. Et ce n’est pas moi qui le dit, c’est Bouddah : “Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde”

Finalement, la pensée positive, c’est un peu un mode de vie qui nous permet d’être plus heureux, plus confiant, plus chanceux… Il peut sembler parfois difficile de pratiquer la pensée positive quand la vie nous a démunis, pourtant beaucoup de personnes qui ont connu le succès ne sont parties de rien et ont réussi à s’en sortir. Attention toutefois à l’optimisme excessif. Imaginer sa réussite et avoir un excès de confiance peut amener à relâcher ses efforts et à échouer.

Votre première étape maintenant est de sélectionner un souvenir heureux que vous pourrez ressortir dès qu’une émotion négative arrivera.

Roxane LEROY BAUMANN

Pungao : la médecine douce à prix doux

 

Feedback

2 thoughts on “Mes astuces pour penser positif

  1. Have you ever had troubles with your webhost? I’m open for
    referrals as my webhost is terrible right now.

Leave a Reply