Méditation, SMILE

La fiabilité, le pilier de l’amitié

La fiabilité, c’est la capacité à faire preuve de constance et de régularité. Mais avant toute chose, c’est tenir ses engagements. Que ce soit envers un collègue, un membre de sa famille ou un ami.

Aujourd’hui, c’est surtout dans le cadre de l’amitié que je souhaite vous en parler. Car j’ai pris énormément de recul, ces dernières années concernant ce sujet. Et maintenant que je suis en accord avec moi-même sur ce point, j’ai eu envie de partager avec vous mon expérience et de vous donner quelques petits conseils.

Lorsque l’on vieillit, notre groupe d’amis se resserre pour laisser place à un cercle d’amis très restreint. On lit souvent que nous avons au maximum 5 vrais amis sur lesquels compter. C’est tout à fait vrai. Et si vous en comptez 5 autour de vous, c’est déjà un grand nombre, soyez-en fiers !

La fiabilité, le pilier de l'amitié

La fiabilité, c’est quoi ?

Vous pouvez considérer qu’une personne est fiable à partir du moment où elle est là pour vous, et que vous pouvez lui faire confiance sur tous les points. Une confiance aveugle !

Bien plus qu’une présence, l’amitié se concrétise par des actes. Un ami est un pilier dans votre vie, grâce notamment à :

  1. Son écoute
  2. Ses conseils
  3. Ses attentions
  4. Son affection
  5. Les moments de qualité passés ensemble
  6. Sa constance

Le seul hic, c’est qu’aujourd’hui l’individualisme a tendance parfois à primer, et que chacun pense à soi avant de penser à autrui. Penser à soi en priorité, c’est normal, car nous sommes aussi notre meilleur ami, mais oublier de respecter l’autre, n’est pas excusable.

Et, le manque de fiabilité peut être considéré comme un réel manque de respect.

La fiabilité, le pilier de l'amitié

Mon expérience

Pour ma part, je fais partie des personnes très sociables, mais aussi très solitaires. Je compte mes amis sur les doigts de la main, et ce, depuis bien longtemps.

Plus jeune, j’ai cumulé les déceptions relationnelles, et je me suis vite faite à l’idée qu’il fallait compter principalement sur soi.

J’ai très longtemps fait confiance et je me suis fortement attachée à des personnes qui n’étaient pas sur la même longueur d’ondes que moi.

Ce qui, en soi, n’est pas très important car, comme le disait si bien Thimoté Gustave « il faut cultiver l’indifférence et non la différence ». En l’occurrence, j’ai longtemps côtoyé des personnes peu fiables, sans m’en rendre vraiment compte. Je n’attendais pas grand choses des autres, ni de moi-même, d’ailleurs.

Résultat des courses : je pardonnais TOUT.

Voici quelques exemples de situations que j’acceptais, et que je n’accepterai plus jamais, depuis que je me respecte :

  • J’avais rendez-vous à 13 heures au restaurant. J’y étais à 12h50. La personne arrivait à 14heures sans la moindre excuse : je m’énervais (j’ai mauvais caractère), mais je pardonnais.
  • Quelqu’un me proposait de me rendre un service et, finalement ne respectait pas son engagement sans même me prévenir. Ce qui avait parfois d’énormes répercussions sur ma vie personnelle ou professionnelle car je comptais sur elle : je m’énervais, mais je pardonnais.
  • Une invitation à mon anniversaire (on ne fête son anniversaire qu’une fois dans l’année), la personne me promettait de venir, et étonnement, je n’avais aucune nouvelle d’elle le jour J. D’autres priorités peut-être… ?
  • Des demandes restant sans réponses. Je sollicitais des amis pour obtenir des informations cruciales pour moi, à cette époque. Aucune réponse. Puis quelques jours après, je recevais un  » ça va ? »

J’ai fini par perdre beaucoup de mon énergie et de ma patience. Et là, je me suis imposée à dire NON et à ne plus accepter ce genre d’attitude !

J’ai pris conscience que ces attitudes étaient incompatibles avec l’amitié ! Surtout lorsque vous, vous vous efforcez à être irréprochable.

Est-ce de l’égoïsme de la part de l’autre? Un manque de confiance ? Une certaine forme d’autisme ?  Mais, j’ai appris que tant que la personne n’est pas bien avec elle-même, elle ne sera jamais fiable avec vous. Sachez-le.

La fiabilité, le pilier de l'amitié

Mes conseils pour devenir fiable

Je dis ce que je fais, et je le fais

  • On ne s’engage à faire uniquement ce qui est faisable 

Evidemment, il n’est pas toujours évident de s’engager à faire un foot avec ses amis si vous êtes dans une période de votre vie ou votre santé vous joue des tours. Dans ce cas, il n’y a aucun intérêt à vous engager face à cette proposition que vous ne tiendrez jamais. Vous perdrez votre temps, et vos amis perdront leur énergie.

  • Je dis NON sans culpabiliser

Si vous ne voulez pas faire quelque chose, ne vous obligez pas à le faire pour faire plaisir à autrui. Ce n’est pas égoïste de dire NON, en l’occurence ce serait même lâche envers vous-même, et envers l’autre, de vous engager dans une action que vous ne souhaitez pas réaliser. Faites preuve de fermeté, écoutez vos envies les plus fortes, pas celles des autres.

  • Prévenir en cas d’annulation  

Il nous arrive à tous de nous engager auprès d’un ami pour lui rendre un service, et finalement nous ne pouvons pas y répondre. Ce n’est pas dramatique, ce sont des choses qui arrivent. Mais, en revanche, pensez-bien à le prévenir suffisamment à l’avance et à vous excuser.

La fiabilité, le pilier de l'amitié

Je revois mes habitudes

  • Je réponds rapidement aux messages que je reçois 

Une technique qui fonctionne bien pour montrer que vous êtes une personne régulière et présente, est de répondre rapidement à un message ou à un appel téléphonique. Si vous rappelez votre interlocuteur une semaine plus tard, votre ami aura eu le temps d’oublier votre existence durant ce laps de temps.

  • Je décide d’arriver à l’heure 

La ponctualité est importante pour avoir confiance en son ami. Essayez de partir un peu plus tôt qu’à votre habitude, afin d’arriver dans les temps.

  • S’excuser en cas d’erreur dans la relation 

Il est possible de faire un impair sans s’en rendre compte. Mais une fois que votre ami vous en a fait part, n’oubliez pas de mettre votre ego de côté et de vous excuser.

  • Faire toujours de son mieux 

Si vous décidez de rendre un service (monter un meuble, l’initier au sport, lui faire un massage, l’aider sur la création d’un dossier de presse…), faites de votre mieux pour lui montrer que son projet vous tient à coeur.

Je deviens une personne de confiance

  • Atteignez vos objectifs 

Finalement, avant d’essayer d’avoir une attitude irréprochable envers les autres, il faut en avoir une envers soi-même. Par exemple, si vous décidez d’aller à la salle de sport 3 fois par semaine à compter du mois de février : faites-le ! Ou diminuez vos objectifs.

Si vous ne savez pas vous fixer des objectifs et que vous ne parvenez pas à y répondre, vous n’arriverez pas à vous comporter de façon correcte avec vos proches.

  • Dites toujours la vérité 

Même si la vérité est difficile à entendre, c’est aussi grâce à elle que vous réussirez à faire avancer vos proches et que vos proches vous feront avancer par la même occasion.

Vous vous faites du soucis pour une amie qui se laisse aller ? Dites-le lui  de façon constructive, mais avec fermeté. Les personnes le plus dures avec vous sont aussi celles qui vous montrent le plus d’intérêt. Qui aime bien, châtie bien !

  • Construisez des relation solides 

Un peu comme pour le mariage, l’amitié c’est « pour le meilleur et pour le pire ». Soyez là pour vos amis en cas de pépins, de détresse, de tristesse. Apprenez à écouter sans même donner des conseils. Soyez une épaule essentielle.

À très bientôt !

Charlotte Vallet

Sophrologue et Hypnothérapeute à Paris et proche banlieue 

Laissez un Commentaire