Un petit rappel du concept de ce blog

Le premier fait qui me semble nécessaire que de rappeler , c’est bien la ligne directive et le concept de ce blog. En effet, vous remarquerez que je parle voyages, mais aussi sport, lectures, idées inspirantes … ou encore méditation et bonnes adresses…. Une panoplie de sujets, avec un thème finalement « centré »,  qui a pour but unique de partager avec vous des faits marquants de ma vie, qui m’ont aidé à évoluer, m’améliorer, me remettre en questions , ou voir même de changer et de percevoir ma vie et mon quotidien différemment. Avec une touche de positivisme supplémentaire… !

Et ces remises en questions s’opèrent finalement à tout moment : un échange fort entre deux individus, la lecture d’un article passionnant, la découverte d’un concept ou d’une théorie, la réalisation d’une recette de cuisine … mais aussi le voyage.

D’où l’importance de la diversité de mes articles. Je ne souhaite aucunement rester dans une case.

Namibie

voyage en Namibie enfant

Mon état d’esprit avant le départ en Namibie

A l’époque, être spontanée, c’était un des premiers traits de caractère qui me correspondait. Je me suis légèrement assagie, ayant probablement mûrie, il faut l’avouer ! A cette période de ma vie, je me sentais libre comme le vent, et ouverte aux nouveautés. Je ne m’infligeais pas encore d’échéances, et j’avais peut être tendance à fuir les responsabilités, il faut l’avouer. J’avais pourtant déjà de vraies responsabilités d’adultes pour une jeune femme de mon âge : je suis partie à 17 ans de chez moi, et ai été indépendante extrêmement tôt dans ma vie personnelle et professionnelle. C’est peut être pour cela d’ailleurs, que je me forçais à garder un côté très «fou » , pour éviter de mûrir trop vite et avant les autres, au point de ne plus me sentir en cohésion.   Car je le voyais venir, et j’étais en plein dedans… !

Pour rappel, j’ai commencé à travailler bien avant la majorité , au black, et j’ai enchaîné après mon baccalauréat par faire l’intégralité de mon école de commerce en alternance dans le domaine du marketing, et je cumulais mes études avec des boulots du soir et week-end pour être à l’aise financièrement (cours particuliers à des enfants, hôtesse…).  Je ne me consacrais aucun temps libre pour m’amuser comme beaucoup de jeunes de mon âge.

Donc au moment où j’ai décidé de changer la cadence et de m’accorder une pause, je peux vous assurer que chaque proposition d’expérience extérieure originale me fascinait et j’y répondais positivement.

Au sujet de la Namibie, Il ne s’agissait pas d’un voyage organisé, mais plutôt très spontané; l’idée venait d’ailleurs d’un ami, rencontré quelques mois auparavant en Birmanie. Je me sentais instinctive et sauvage , et ma passion première était le voyage, de façon excessive je l’avoue. Je rentrais pourtant tout juste d’un Tour du Monde d’un an et je me devais de reconstruire ma vie sur Paris. Je dis bien « reconstruire » car le retour est souvent violent. Il faut retrouver un appartement (le précèdent appartement a pourtant été quitté avec une grande joie, sauf qu’au retour nous prenons conscience de la difficulté à trouver un appartement sur Paris), retrouver du travail, et se sociabiliser de nouveau  avec son entourage.

Nous nous sentons déracinés, sans aucun repère, et plutôt éloignés de notre noyau dur de proches habituels à ce moment là.  Ce n’est pas une tâche facile.

 

voyage en Namibie

Revenons à nos moutons, et à la Namibie

Tout juste rentrée sur Paris, mon ami me présente le projet avec brio. Il avait 37 ans et avait aussi fait un Tour du Monde en même temps que moi.  Il avait le choix alors entre 1)rentrer dans sa Suisse natale pour retrouver son poste de professeur des écoles, ou bien 2)partir en Afrique, car il ne l’avait pas encore fait durant son périple. Comme quoi, lorsque vous n’avez pas encore d’enfants, et que vous avez pris beaucoup de temps et de mal à mettre de l’argent de côté (durant des années souvent), la liberté vous vous l’imposez si vous le souhaitez.

Voici ce qu’il me dit « Charlotte, je n’ai pas encore mis les pieds sur le continent Africain, ce qui m’intéresse c’est le sud du continent. Je pensais à la Namibie… je t’embarque? ». Je me suis persuadée que j’avais réfléchi à sa question quelques temps, histoire de paraître raisonnable, alors que je lui dis un grand OUI une journée plus tard. Mes dernières économies sont donc parties dans ce voyage, et je ne le regrette pas !! Plus beaux paysages que j’ai fait dans ma vie.

Et puis , la gentillesse des Namibiens, on en parle ? Il s’agit d’une ancienne colonie allemande, ils ont alors comme les allemands un anglais relativement parfait !

voyage en Namibie voyage en Namibie

voyage en Namibie

Un bref descriptif de la Namibie

Pays situé dans le sud de l’Afrique à côté de l’Angola et de l’Afrique du Sud et non loin du Botswana. Pays avec des paysages très variés, on y trouve l’océan Atlantique , des espaces verts , des points d’eau, des chutes , un désert… Ce dernier est d’ailleurs très présent, le désert du Namib occupe une bonne partie de ce pays. Le pays est d’ailleurs très sec et très aride, il faut donc y aller à la bonne période. Le mois de juin était un mois agréable, il ne faisait pas trop chaud, je vous conseille alors cette période pour y aller. Disons entre mai et septembre !

Avec seulement 2,1 millions d’habitants, la Namibie et l’un des pays les moins peuplés du Monde, et on le ressent !! On trouve en Namibie beaucoup de vides et d’endroits inhabités dans ce pays, c’est parfois très surprenant.  C’est beaucoup plus calme que l’Afrique de l’ouest, c’est certain ! Pas de cris, de klaxons, de gestes brusques, les Namibiens sont très respectueux de leur entourage.

Ce qui est évident c’est qu’il s’agit d’un pays riche, et plutôt sécurisé pour des voyageurs « aventuriers » comme nous.

voyage en Namibie

Programme en Namibie

Nous avions un mois pour parcourir les plus beaux lieux de la Namibie. Le parcours est souvent le même pour la majorité des touristes, il faut se l’avouer. Les points de chutes les plus connus sont aussi les plus beaux, il est alors compliqué de passer à côté.

Peu de transports en commun sur place, peu de bus, les voyageurs louent alors souvent des grosses voitures avec le nécessaire dans le coffre (réfrigérateur, vaisselles, roue de rechange, tente …), et dorment dans des réserves privées la nuit tombée. Il faut prévoir un budget assez conséquent pour cette partie du voyage (location d’une place de voiture dans une réserve privée). Quant à la nourriture, ce n’est pas ce qu’il y a de plus cher, car vous vous approvisionnez dans des supermarchés.

Il faut savoir qu’à cette période de l’année, la nuit tombe à 16h / 16h30 et le soleil se lève vers 5h. Il faut alors organiser son programme en prenant en compte cet élément important. Nous avons commencé par le sud du pays , nous sommes passés par le nord du pays pour y voir son fameux peuple Himba, et sa réserve naturelle d’animaux « Etosha ». Et avons pointé le bout de notre nez en Zambie, au Zimbabwe et au Botswana, pays limitrophes à ne pas rater, notamment pour ses magnifiques chutes Victoria.

 

voyage en Namibie cartes

Départ

Nous nous sommes donnés rendez-vous à Windhoeck, la capitale de la Namibie avec Fabrice. Ville « fantôme », calme, carrée, et complètement dépaysante pour une capitale. Sur place, dans la capitale, il n’y avait pas grand chose à faire il faut se l’avouer.  Nous avons alors passé une nuit , et sommes partis vers d’autres horizons.

Petit Van loué, sourires aux lèvres , provisions faites dans des supermarchés locaux , réfrigérateur rempli, on se dirigeait ensuite vers des terres inconnues.

En Namibie, les distances sont très longues, il nous est déjà arrivés de passer 9 heures à conduire, pour aller à la destination suivante. Musique à fond, fenêtres ouvertes et bonne humeur constamment, au rendez-vous.  Ce fût un des voyages ou je me suis le mieux sentie : sentie moi-même. Quoi qu’il arrive, nous passions des nuits longues et merveilleuses, le soleil se couchant tôt, on se couchait presque à la même heure chaque soir, de façon à être performant le lendemain (nous dormions de 18h à 5h du matin, jamais fait cela auparavant).

voyage en Namibie

voyage en Namibie

Un bref descriptif des villes / pays parcourus

  • Sossusvlei : pffff, que dire ?? Je n’avais jamais rien vu d’aussi beau.  Imaginez devant vous une grande étendue de sable fin , presque rouge, sans un bruit, et peu de personnes aux alentours.   Nous avons passés 3 jours dans le désert du Namib, pour y voir ces dunes, plus grandes et plus belles les unes que les autres. Les levers du soleil étaient extraordinaires, les couchers du soleil tout aussi fascinants.  Ce fût une vraie surprise, et puis nous nous sentons si petits et presque inexistants face à ce paysage naturel époustouflant.  On prend alors le temps de réfléchir à notre existence , notre mission sur terre , notre rapport à la nature …. c’est grandiose !
  • Swakopmund : pour les Namibiens, cette destination est considérée comme « balnéaire ».  Non loin de l’océan atlantique, vous pouvez en effet vous baigner, mais attention à l’agitation de l’eau ! Les vagues y sont impressionnantes !  De notre côté, nous sommes allés dans cette ville , connue pour ses sports extrêmes, pour y faire une activité plutôt sympa.  Nous avons pris la décision de faire du saut en parachute, pour marquer ce voyage d’un moment peu commun  et vraiment fort.  J’avais déjà fait du saut en parachute, une première fois, en Champagne, en France, mais le fait de le faire en Afrique fût une expérience encore plus magique.
  • Walvis Bay : jolie petite ville très ango-saxonne, calme et dépaysante.   Agréable pour y faire de la méditation, personne ne vous dérangera.  Cette ville est connue notamment pour sa quantité de flamants roses : Impressionnant !!!!
  • Spitzkoppe : énormes roches au milieu de nulle part. C’est simple , avez-vous déjà vu « Le Roi Lion » ? Ce sont les paysages de ce dessin animé.  C’est magique !! À faire absolument.   Vous pouvez crier très fortement comme Simba, et ça raisonne de la même façon. Le son revient à vous, c’est très prenant.  Sans oublier la randonnée de plusieurs heures que nous avons fait dans ce paysage grandiose.
  • Opowo: alors Opowo n’est pas vraiment reconnu en Namibie. C’est une ville qui est mise légèrement à l’écart.   Les touristes y vont surtout pour y voir le peuple Himba. La particularité de ce peuple est d’être un peuple nomade, mais la plupart d’entre eux vivent aujourd’hui dans des villages au calme.  Ils n’ont rien contre les touristes, mais ils ont leurs habitudes et ont du mal à être dérangés.  Ils se baladent à moitié nu dans la ville, vous vous sentez alors très différents et parfois un peu gênés.  Leur aspect physique est spectaculaire : ils mettent sur leur peau de l’ocre rouge pour se protéger du soleil et leur coiffure n’est commune à personne.  Otjikandero Himba Orphan Village, voici le nom du village où j’ai passé 2 nuits avec eux. Au départ j’avais un peu peur de déranger avec mon ami Fabrice.  On leur a ramené des sacs de riz, de l’huile et des bonbons pour les enfants.   Ils étaient ravis de nous voir finalement.  Les enfants nous ont enlacé à plusieurs reprises, et ont joué avec nous comme des enfants occidentaux.  Le seul hic ? Il fallait parler avec des grands gestes pour se faire comprendre, mais on a pris le pli relativement facilement.
  • Etosha : un peu comme la réserve Kruger en Afrique du Sud, il s’agit d’une grande étendue de nature, dans laquelle vivent une quantité d’animaux : girafes, éléphants, lions, marcassins, singes, buffles…. vous devez rester dans votre voiture pour contempler les animaux , car pour la plupart, ce sont des animaux sauvages ne l’oublions pas.
  • Zambie / Zimbabwe : à ne pas louper !!! De magnifiques chutes, vous attendent : Victoria Falls.

voyage en Namibie

voyage en Namibie paysage

Ce que je retiens de ce voyage, c’est forcément les paysages à couper le souffle, la gentillesse des Namibiens, la sécurité du pays, le peuple Himba qui est spectaculaire et avec des habitudes bien différentes aux nôtres, mais surtout la complicité forte avec Fabrice, et nos moments de rire, de joie, de partage!

Il est très important de choisir son partenaire de voyage, car vous passez l’intégralité de vos journées et soirées avec.

voyage en Namibie parachute

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Feedback

2 thoughts on “Des émotions fortes en Namibie 

  1. Bonjour,
    Ton article sur la Namibie est vraiment formidable ! Il me donne encore plus envie d’y aller 🙂
    Sais-tu me dire dans quelle « compagnie » tu as loué ton van ? Il était équipé pour que vous dormiez dedans ou vous dormiez dans des hôtels/lodges/campings ?
    Merci beaucoup et bonne continuation dans tes voyages !!

    • Bonjour Adèle,
      Arrivée à Windhoeck, tu trouveras toute une panoplie d’entreprises qui te proposeront des locations de van. Les prix sont relativement similaires partout. Tu peux louer des vans avec la tente intégrée sur le toit + frigo/ustensiles pour manger ou sans rien. Le prix changera en fonction de cela.
      La Namibie reste un pays assez cher, mais si beau !!!
      Merci pour le compliment sur l’article.
      Belle journée à toi,
      Charlotte

Leave a Reply