Evasion, SMILE

Comment choisir son compagnon de voyage ?

Si vous faites partie de celles et ceux qui sont possédés par le virus du voyage, le choix de son compagnon de voyage est fondamental. Quand on n’a pas d’amoureux, ce n’est pas si évident. Et partir seul(e) l’est encore moins.

Et, toute expérience est toujours plus agréable lorsqu’elle est partagée. C’est d’ailleurs la citation qui conclue le film Into the Wild :  « Le bonheur n’est réel que lorsqu’il est partagé ».

La première idée qui nous vient en tête est bien évidemment de partir à plusieurs. Mais, si cela rassure, c’est aussi quelque part perdre un peu de sa liberté : c’est accepter quelques sacrifices, c’est savoir faire des concessions, c’est aussi accepter quelques désaccords.

Et tout dépend, en effet, avec qui vous êtes. Certaines personnes sont immédiatement complices, d’autres ne sont vraiment pas faites pour être ensemble. Il y a des choses que l’on n’explique pas toujours. Il y a parfois un vrai feeling (ou une vraie répulsion). Mais avouons que le feeling instantané, c’est tout de même rare.

On augmente ses chances, ou disons que l’on prend moins de risques, en décidant de partir avec un(e) ami(e). On le connaît, il nous connaît, et on se dit que ce sera donc plus facile de sortir de nos zones de confort respectives ensemble. Et pourtant, ce n’est pas non plus si évident.

Eh oui, le culte de la folie du voyage n’est qu’utopique, car le voyage, c’est aussi un dépassement de soi. Vous pouvez évoluer à toute vitesse en cours de voyage, et votre ami/compagnon aussi, mais pas de la même façon ! Et la perception que vous vous faites, peut être complètement différente de celle que se fait votre ami(e).

Certains se renforcent en voyage, et d’autres se sensibilisent.

Alors, comment ne pas se tromper de compagnon de voyage ?

Mon expérience voyage

Si vous me suivez, vous avez pu lire que j’ai entrepris un tour du monde, seule, en 2014.

Mais initialement, j’avais prévu de partir avec une amie. En effet, qui, de normalement constitué, envisage un tour de monde seule ? Qui plus est, en étant une femme (très jeune)… et ce, même si je suis persuadée que les femmes sont mentalement plus fortes que les hommes…

Cette amie, est ce que l’on appelle une véritable amie. C’est quelqu’un sur qui l’on peut compter. Elle est fiable, honnête, et je la respecte énormément. C’est le genre d’amis que l’on garde, et à qui l’on montre et démontre de la gratitude !

À l’époque, nous nous connaissions, depuis une dizaine d’années. Je m’étais alors accrochée à l’idée de partager ce voyage avec elle. J’étais persuadée que le fait de se connaître depuis aussi longtemps, était la garantie que tout se passerait magnifiquement bien.

Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas vrai. La complicité et l’affection, même de longue date, ne suffisent pas. Il faut, dans l’idéal, quelque chose d’encore plus fort.

En effet, lors de la préparation du voyage, nous sommes aperçues que nous étions différentes dans la façon d’envisager le voyage. Nous n’avions pas nécessairement les mêmes envies, ni la même conception de vivre les choses.

Pour ma part, je suis d’une nature assez sauvage, casse-cou, spontanée, solitaire, impulsive, et pas toujours très prudente… Alors que pour ce qui la concerne, elle avait envie de quelque chose de plus sécurisé, de moins impulsif, de très programmé.

Aucune de nous n’était à blâmer, mais une chose était évidente, nous n’avions pas du tout envie de vivre les mêmes choses.

Notre amitié en a un peu souffert, mais dès lors que nous avons décidé de ne plus parler de ce voyage, nos liens se sont à nouveau reformés, et nous sommes toujours d’excellentes amies. Son côté rassurant m’apaise. Et avec l’âge, je me rends compte qu’il est important pour moi, que je m’entoure de personnes plus posées.

Road Trip Photography

Ma conclusion

Finalement, j’en ai déduit que partir avec un inconnu était sûrement beaucoup moins contraignant.

En cas de désaccords, pas d’états d’âme, pas de remords, pas de regrets ! Chacun part de son côté.

Alors qu’avec quelqu’un que vous connaissez bien, le moindre conflit peut se terminer en drame. Et comme le dirait si bien Denis Brognart, dans Koh Lanta : « la sentence peut être irrévocable ».

D’autant que lorsque l’on envisage un tel voyage, on est souvent confronté à des impondérables qui peuvent nous conduire à avoir des réactions surdimensionnées. Et si on laisse s’échapper nos pensées… on peut dire des choses virulentes que l’on ne pense pas, mais qui seront indélébiles. Et, dans cette situation pour récupérer votre ami, vous pouvez toujours vous brosser (rires).

Quel serait le compagnon idéal parfait ?

La perfection n’existe pas, et encore moins dans les relations humaines ou amoureuses. Ça je l’ai bien compris !

En l’occurence, le plus proche de l’idéal est de partir avec une personne avec laquelle vous partagez les mêmes valeurs et le même humour. Car le rire est important. On part pour s’amuser, pour profiter. Chaque moment devrait être l’occasion de rire et d’être heureux.

On ne rit pas suffisamment de nos jours. Et croyez-moi, le rire doit être le pilier entre votre compagnon et vous.

Par ailleurs, le compagnon de voyage idéal est celui qui, à la fois partage vos folies, mais qui vous complète aussi. Par exemple, si vous êtes de nature « casse cou », il est préférable de partir avec une personne qui saura vous tempérer un peu. À l’inverse, si vous êtes de nature renfermée, mieux vaut choisir un compagnon plus expansif, qui vous aidera à vous ouvrir aux autres.

Si vous cherchez un compagnon de voyage, voici les 5 critères qu’il faut tenter de réunir :

  1. Partager le même humour afin de rire un maximum
  2. Partager des valeurs communes (l’éducation notamment, c’est fondamental)
  3. Choisir quelqu’un qui n’est pas dans le jugement. Cela évite les situations gênantes
  4. Choisir quelqu’un qui a une bonne capacité à communiquer et à se remettre en question
  5. Et surtout, quelqu’un qui partage les mêmes envies de parcours et d’expériences

 

Quelques astuces pour trouver son compagnon

Ce n’est pas si évident de trouver un(e) ami(e) qui réunit tous ces critères pour vous accompagner dans votre road trip. Alors, voici des solutions alternatives mais efficaces pour trouver un compagnon de voyage.

  1. https://compagnon-de-voyage.net : le site Compagnon de voyage a été créé pour que ceux qui souhaitent trouver un partenaire de route. L’inscription est facile comme tout !
  2. https://www.copinesdevoyage.com : des voyages à découvrir entre filles. … L’agence de voyages des femmes qui bougent. Plus de 10 000 voyageuses … Copines près de chez vous. Petits prix.
  3. http://www.cotravelling-covoyager.com : même principe que le premier site.
  4. https://www.meetup.com/fr-FR/ : vous pouvez aussi vous inscrire sur le groupe Meetup du pays ou de la ville que vous allez visiter pour être informé(e) de tous les événements qui s’y déroulent. Comme sur Couchsurfing, vous pourrez vous joindre à un groupe de particuliers pour aller au cinéma ou faire une marche, par exemple.
  5. Vous pouvez aussi trouver votre partenaire de voyage directement sur place, dans une auberge de jeunesse, par exemple.
  6. Ou par sollicitation spontanée. Vous pouvez demander à vos amis s’ils ont des amis aventuriers qui souhaitent partager votre voyage.

En tout cas, quoi que vous fassiez, profitez-en à fond !

Laissez un Commentaire