Les bienfaits de la nature

Les abeilles butinent les belles fleurs du jardin, les brochettes sont sur le gril, les belles tomates rouges et le melon sucré régalent nos papilles, le soleil brille et réchauffe nos cœurs…

Ce sont les vacances, et donc la période idéale pour se ressourcer, se détendre et profiter des beaux jours loin des villes, de la vie trépidante et de la pollution ! Un bikini, une futa, des lunettes de soleil, une crème protectrice UV 50, des claquettes, un chapeau et c’est parti !

Si certains d’entre nous savent apprécier le chant des oiseaux, le vent dans les feuilles des arbres, ou même le silence loin des zones urbaines fourmillantes, d’autres y sont moins sensibles. Et c’est dommage ! Car, la nature procure énormément de bienfaits sur notre santé physique et mentale. Elle est plus qu’un simple lieu de vacances. Et si elle pouvait guérir nos maux ? Eh oui ! Aussi incroyable que cela puisse paraître, la nature est un trésor, de surcroît gratuit, pour notre corps dont les bienfaits ne sont plus à prouver, et ils sont nombreux !

Des trésors, des bienfaits, des vertus… Oui ! Mais lesquels ?

Une réduction du stress, de la fatigue et un antidépresseur naturel

Si les chercheurs ont encore du mal à expliquer pourquoi la campagne nous fait du bien, plusieurs études révèlent que se mettre au vert réduit le stress. Le bourdonnement des insectes, le parfum de l’herbe fraîchement coupée… La nature, ses odeurs et ses bruits, ont un réel effet apaisant sur nos cerveaux surmenés. Le psychologue Charles Spence de l’université d’Oxford en est convaincu. Il s’est d’ailleurs livré à une expérience assez amusante : il a convié des mangeurs d’huîtres sur un rivage en leur faisant écouter le bruit des vagues pendant leur dégustation. Résultat : plaisir gustatif décuplé pour tous ! Notre cerveau est en effet multi sensoriel. Manger, écouter, voir, marquent nos expériences cognitives, dans ce cas, en bien. Il n’est pas pour autant aisé de justifier scientifiquement parlant, pourquoi nous nous sentons si bien dans un environnement campagnard même si nous pouvons deviner que le cerveau s’oxygène davantage et que l’environnement nous tranquillise.

Une autre menée par des chercheurs du Queensland sur 1 500 Australiens âgés de 18 à 70 ans, révèle que passer 30 minutes au moins par semaine dans la nature serait efficace pour lutter contre la dépression, le stress, la fatigue et l’hypertension artérielle. « Si chacun d’entre nous se rendait dans un parc pendant une demi-heure chaque semaine, il y aurait 7 % de cas de dépression en moins, et 9 % de cas d’hypertension artérielle en moins », explique le Dr Danielle Shanahan, principale auteure de l’étude.

Une source de productivité et de créativité

Des chercheurs de l’université Australienne de Melbourne viennent de montrer que le simple fait de prendre le temps de contempler la nature augmente la concentration et ainsi la productivité au travail. Comment ? Ils ont fait visionner des images d’environnement naturel et urbain à 150 étudiants et ont remarqué une croissance significative des performances de ceux ayant bénéficié de ces « pauses vertes » pendant quelques secondes. D’autres études, ont également démontré que la présence de plantes au bureau et/ou la vue sur des paysages arborés réduisaient le stress des employés et accroissaient leur productivité. Le tout accompagné d’une diminution des arrêts de travail.

Outre ces deux réels points positifs, la nature réveillerait également notre créativité. Une étude, réalisée par la Regent’s University de Londres, viendrait apparemment confirmer ces dires. Mais cela est en fait connu depuis bien longtemps. Plusieurs recherches avaient été effectuées à ce sujet, et toutes avaient mené à la même conclusion : le vert nous rend heureux et créatifs ! En 2000, des chercheurs japonais se sont penchés sur le sujet et ont conclu que la verdure favoriserait l’exécution de tâches créatives, et encore plus chez les hommes que les femmes. En 2012, une autre étude publiée dans Personality and Social Psychology Bulletin, nous affirme que la couleur verte stimule la créativité, l’inventivité et la motivation face à une tâche ardue. Et plus récemment, Ruth Ann Atchey, chercheuse à l’Université du Kansas, a démontré en passant trois jours dans la nature, que celle-ci booste la créativité de 50 %. Selon elle, « la nature est un refuge contre la cacophonie du monde et la douce fascination qu’elle exerce rafraîchit l’esprit ».

 

Yoga, sophrologie, méditation… Oui mais en pleine nature, s’il vous plaît !

Et si au mois d’août, on profitait justement du beau temps pour aller faire notre yoga, notre sophrologie et/ou notre méditation dans un parc verdoyant, rempli d’arbres et de fleurs, bercé par le chant des oiseaux ?

La sophrologie, en jouant sur les organes et la circulation sanguine, permet de maintenir notre corps en bonne santé. Le travail se fait au niveau corporel, émotionnel et mental. Elle va aussi entraîner le renforcement de nos connexions neuronales, utiles au travail !

Le yoga, lui aussi peut, grâce à certaines postures, avoir des effets stimulants qui nous font un bien fou. Certaines postures ont un effet apaisant, d’autres procurent de l’énergie en produisant de la dopamine, et d’autres encore réduisent notre stress en diminuant le taux de cortisol.

Et la méditation, nous apaise en nous recentrant sur nous-même et sur notre environnement.

Un cocktail de bien-être pour notre corps et notre cerveau dont il ne faut absolument pas se priver cet été. Alors, ne perdons plus de temps, la nature nous attend !

Au mois d’août oui, mais pas que…

Si la plupart des Français profitent du mois d’août pour déserter les villes, c’est qu’ils ont pris leurs vacances d’été à cette période. Rien d’incroyable me direz-vous ! En effet, en France, nous prenons tous nos vacances entre le 1er juillet et le 31 août. Il fait beau, il fait chaud, la mer se réchauffe… C’est le bon moment pour profiter d’une retraite au grand air !

Si la nature a de nombreuses vertus dont nous voulons absolument profiter, elle ne les a pas seulement l’été. Eh oui, bonne nouvelle, la nature est notre meilleur allié santé toute l’année ! Alors, si celle-ci a eu un goût de « trop peu » à la rentrée, réitérez l’expérience cet automne, cet hiver et au printemps prochain ! À la mer, à la campagne, à la montagne ou dans les parcs des villes, ne perdez pas une seule opportunité pour vous mettre au vert tout au long de l’année.

Conclusion

Les bienfaits de la nature sur notre bien-être au quotidien ne sont plus à démontrer mais nous restons trop peu à ne pas assez en profiter tout au long de l’année. En effet, si nous faisons une cure de soleil et de nature pendant la période estivale, il ne faut pas oublier pour autant que le reste de l’année, le corps en a aussi besoin pour recharger les batteries. Que ce soit en campagne, à la montagne, à la mer ou tout simplement dans les parcs arborés, profitions de tout ce que nous apporte la nature ne serait-ce qu’une heure par semaine. Nous serons plus apaisés, moins stressés, moins déprimés et plus productifs !

Alors, on y va au petit matin, à la fraîche, on se trouve un petit coin paisible près d’un arbre, on respire le grand air et ses délicieux parfums pour une séance qui nous fera le plus grand bien. On peut aussi prévoir un petit pique-nique réconfort, à déguster après l’effort, à l’ombre, pour parfaire cette belle journée d’été et recharger nos batteries avant la rentrée !

Charlotte Vallet – Sophrologue et hypnothérapeute à Paris

 

 

 

 

 

 

Be the first to write a comment.

Leave a Reply